Ascensoriste en Belgique

Comment choisir son ascensoriste ?

L’ascensoriste est le technicien qui garantit la bonne marche, le confort et la sûreté de l’ascenseur. Alors, qui sont ces professionnels, ces techniciens qui tiennent votre sécurité entre leurs mains ? Quelles sont les bases de leur travail et quelles qualités essentielles doivent-ils posséder pour exercer leur métier ?

Une formation générale technique
Pour accéder au métier d’ascensoriste, il faut posséder certaines connaissances techniques et l’apprentissage demande en général au minimum un diplôme en électromécanique, électricité ou électronique. Une spécialisation est toujours appréciée par les recruteurs, les grands groupes (Otis, Schindler, Kone, etc.) comme les petites sociétés.

Le métier comporte plusieurs types de tâches dans le neuf, comme dans la modernisation ou l’entretien des ascenseurs anciens.

Ascensoriste

L’installation des ascenseurs
Cette partie du travail va conduire l’ascensoriste à étudier les plans et les schémas afin d’installer correctement les éléments de l’ascenseur, comme par exemple les barres sur lesquelles glisse la cabine. Au niveau technique, il met en place le moteur, raccorde les câbles, monte la cabine et fait les branchements. Il s’assure au final que tous les éléments fonctionnent et que toutes les règles de sécurité sont respectées selon les normes belges en vigueur et notamment de l’arrêté Royal de 2003, renforcé par celui de 2012.

La maintenance et l’entretien
L’un des rôles de l’ascensoriste est de s’assurer que l’installation est en bon état. Pour cela, il doit faire des visites, des diagnostics et des contrôles réguliers. Il effectue le nettoyage, le remplacement des pièces défectueuses, la réparation des pannes. Il peut être amené également à moderniser et à mettre en conformité des ascenseurs qui ne sont pas aux normes.

Il doit également intervenir en cas de problème avec des utilisateurs coincés, et procéder à leur évacuation en assurant leur sécurité.

Des qualités et des compétences de pointe
L’ascensoriste doit savoir gérer des problèmes techniques mais aussi humains.

Le domaine mécanique, électrique et électronique doit être parfaitement maîtrisé mais il est de plus en plus demandé à l’ascensoriste d’avoir des connaissances pointues en informatique. Le métier est en constante évolution et suit les innovations techniques des ascenseurs.

Il est également indispensable de se tenir informé des lois et des normes de sécurité en vigueur et de leurs changements. La non application de ses règles engage la responsabilité de l’ascensoriste.

Les qualités personnelles regroupent à la fois la rigueur, l’autonomie, la résistance physique et un peu de psychologie quand il s’agit de porter secours aux utilisateurs. Bien entendu, ce métier demande de ne pas avoir le vertige !

Société d'ascenseur